Pour une majorité d’occidentaux, le yoga se résume au Hatha-Yoga. Pourtant, non seulement ce n’est pas la seule forme de yoga, mais même, la forme proposée en Occident est très éloignée de ce qu’est réellement le Hatha-Yoga traditionnel.

Le terme «hatha », signifie vigueur, d’un point de vue symbolique, cela exprime aussi la réunion heureuse des contraires.

D’un point de vue technique, le Hatha-Yoga est une discipline d’harmonisation et de développement des facultés psychologiques (concentration, sérénité) et corporelles (puissance et souplesse). Le Hatha-Yoga favorise le bien-être, le dynamisme ou la détente …

Le yoga est à la fois une discipline corporelle, un art de vie, une science de l’âme améliorant la qualité de la vie. Il aide à renforcer la résistance du corps, permet également l’épanouissement intérieur c’est-à-dire apprendre à mieux se connaître. L’élève qui pratique régulièrement renforce sa forme physique, gère mieux son stress.

La patience, la persévérance, l’assiduité sont des mots clefs de la pratique qui vont permettre à l’élève de progresser sans se décourager. La graine qui contient le fruit ne donne pas de fruits tout de suite.

Le Hatha-yoga : l’harmonisation du corps et de l’esprit

Le yoga nous apprend à découvrir nos ressources intérieures. Le cours de yoga est un «havre de paix » , une rupture avec le quotidien, un moment privilégié pour se ressourcer, une quête de soi.

En yoga il n’y a aucun esprit de compétition, chacun pratique selon sa morphologie et ses capacités du moment. Une posture doit être vécue dans l’aisance et la fermeté en restant dans le cadre de ses propres limites. La souplesse reste secondaire,et le pratiquant doit réaliser sa posture sans jugement en acceptant parfois de ne la prendre que partiellement.

Le corps a besoin de se ressourcer, de récupérer face à certaines conditions défavorables de la vie moderne.

Faire du yoga , c’est apprendre à mieux habiter son corps et son esprit et ainsi découvrir la méditation qui est la pleine conscience.