Elle a été crée en 1960 par le professeur Alfonso Caycedo, médecin chirurgien et neuropsychiatre à Madrid, qui avait pour but d’étudier la conscience pour permettre à chacun d’accéder à un avenir positif en trouvant et en utilisant ses propres ressources. Pour cela il a créé une école de recherche et a mis au point sa propre méthodologie éprouvée aujourd’hui depuis plus de 40 ans. Une méthodologie structurée, reproductible, efficace et scientifique (car mise au point par un corps médical) avec des résultats prouvés.

Aujourd’hui, la sophrologie caycédienne et sa méthodologie sont donc protégées légalement et ne sont diffusées que par des sophrologues caycédiens diplômés par le professeur Caycédo lui-même.

La méthode Alfonso Caycédo ou méthode Isocay évite toute altération ou modification de la conscience. Elle n’est donc aucunement dangereuse , car élaborée et éprouvée par des scientifiques, contrairement à d’autres courants utilisant le terme « sophrologie » .

La sophrologie caycédienne et le terme créé désigne une méthode scientifique conçue pour maitriser l’équilibre corps-esprit. C’est l’étude de la conscience pour la conquête des valeurs de l’homme, avec des procédés vivantiels qui lui sont propres et originaux.

Les origines

L’histoire de la sophrologie caycédienne est inhérente à l’histoire de la méthode Alfonso Caycédo, procédé d’entrainement vivantiel de l’être, inspiré par la pensée phénoménologique et existentielle conçue au fur et à mesure que se constituaient les bases théoriques et pratiques de l’école sophrologique. La méthode présentée aujourd’hui dans sa programmation définitive offerte à la société comme un moyen de lutte face à la maladie de masses, a été crée au long de 40 années de mise à l’épreuve au quotidien.

La méthode est composée d’un ensemble de principes, de techniques de caractère vivantiel, conçues et vérifiées en médecine par les professionnels de la santé, et au niveau socio-prophylactique par les professionnels des sciences humaines, par les sophrologues sociaux, et par les sophrologues de prévention et de l’éducation.

Une méthode inspirée par la pensée phénoménologique et existentielle doit réaliser sa vérification scientifique par la preuve irréfutable du temps. Seul les véritables résultats se maintiennent au cours du temps et, dans notre cas, les statistiques sont réalisées par les patients eux-mêmes en ce qui concerne l’application socio-prophylactique.

Pour qui, pourquoi ?

La sophrologie caycédienne est accessible à tous et apporte une aide précieuse aux personnes rencontrant des blocages comme la perte de confiance en soi, le stress (au travail, scolaire, des examens …), l’angoisse, le trac, la gestion des émotions, les troubles du sommeil, les troubles de l’alimentation, lesdouleurs physiques, l’accompagnement dans des périodes de perturbations (deuil, licenciement, divorce, annonce d’une maladie …) etc.

Chez l’adolescent, la sophrologie est un véritable outil, qui va lui permettre de mieux vivre cette période souvent difficile et conflictuelle, avec lui et son entourage.

Tout le monde peut donc pratiquer la sophrologie puisque l’objectif est de prendre conscience de tous ses potentiels, ses capacités par la respiration, la relaxation, la visualisation, la vivance qui est un acte de vie éprouvé dans l’instant où il s’accomplit, un ressenti. Cette mise en parenthèse nous permet de découvrir d’autres possibles, de transformer ces nouvelles expériences. La sophrologie permet un nouveau regard sur l’existence.

Mais qu’est ce que la conscience ?

Le professeur Caycédo la définit comme « la force intégratrice de tous les éléments et structures physiques et psychiques de l’existence » . C’est donc cette force de vie qui nous anime. L’entrainement sophrologique caycédien permet de dévoiler les structures de la conscience et de laisser apparaitre les valeurs existentielles de l’homme.